RDI Radio-Canada

mardi, 17 février 2009

Courriel adressé au service des nouvelles

Radotage continuel des nouvelles

Madame, Monsieur,

Depuis quelque temps je trouve que votre réseau est un désert d’information. Vous vous êtes probablement doté de spécialistes du « COPIER - COLLER » , « le tournage en boucle », « la promotion perpétuelle de vos quelques émissions reportage d’information » et enfin « la formule ÉLASTIQUE - À VENIR= on va vous montrer = on va vous montrer ». J’ai commencé à écouter l’émission 24/60 ce soir, me disant : Enfin, je vais avoir des nouvelles, mais après 30 minutes, je n’ai pratiquement rien vu de « nouvelles ». Pendant 30 minutes j’ai vu : les manchettes = on va vous montrer = on va vous montrer 3 ou 4 fois entrecoupées de messages publicitaires et de vos promotions internes.

Finalement, si vous faites le chrono exact, il doit y avoir, à peine 8 minutes d’informations, plus ou moins nouvelles. C’est un radotage perpétuel. Vous pourriez rebaptiser votre émission 24/20 - 24 heures en 20 minutes, si vous limitiez à la nouvelle. C’est à se demander si votre clientèle cible n’est pas Alzheimer. Au lieu de nous répéter sans cesse on va vous montrer = on va vous montrer, eh bien, montrez-la votre sapristi de nouvelle, vous n’avez pas à nous prévenir. C’est à vous dégouter de votre réseau. Je préfère maintenant regarder le réseau anglais de Montréal, c’est tout un autre monde, et surtout, c’est moins abrutissant.

Du côté de la première chaîne, ce n’est pas plus satisfaisant. Avec les chefs d’antennes qui se prennent pour le nombril du monde - tout doit passer par eux - comme le président de la chambre.- c’est ahurissant. Ils ont le don de couper l’herbe sous le pied des correspondants. Par exemple : Bonjour ma belle Jocelyne, ça va bien? Bon, y paraît qu’il va pleuvoir, qu’il va y avoir du verglas, puis ensuite de la neige? Et Jocelyne de répondre effectivement, ma belle Céline, t’as tout dit. - Tu as donné le « punch », alors continue ma belle. Ça devient agaçant, cette attitude de vedettariat.

C’est le culte des vedettes gonflables. Lors du lancement de la « superbe - inimitable - plantureuse Céline Galipeau », le clip-promotion lors du départ de Bernard Derome avait tout du tape-à-l'œil de STAR ACADÉMIE. En définitive, sans vouloir déprécier son travail, elle ne fait qu’aiguiller les reporters sur le terrain, elle n’est pas directrice des vols à la NASA.

Et, que dire de certains reportages insipides, du genre : “Nous avons rencontré le Sergent Latrimouille de la sureté du Québec qui nous donnera des détails sur le meurtre.» “Eue, je n’ai pas de détails à vous donner pour l’instant, nous devons attendre les résultats de l’autopsie” REPORTAGE TRÈS INSTRUCTIF! - LA MAGIE DU DIRECT - ÇA FAIT DU REMPLISSAGE.

Je sais que mon opinion ne changera pas grand-chose, mais peut-être qu’il y aura une personne qui me lira et pourra constater que tout n’est pas beau et que tout n’est pas parfait dans la boite.

Merci de votre patience et bonne journée.

Gaétan Yelle
Trois-Rivières, Qc

Gateyel@hotmail.com Courriel

Pour plus de détails,
visitez notre site internet :

MES OPINIONS