2016-11-27



Le Journal/Fil de Presse/Direct



www.societascriticus.com



Nous avons placé notre correcteur à « graphie rectifiée » de façon à promouvoir la nouvelle orthographe: www.orthographe-recommandee.info/. Il est presque sûr que certaines citations et références sont modifiées en fonction de l’orthographe révisée sans que nous nous en rendions compte vu certains automatismes parfois, comme de corriger tous les mots identiques! Ce n'est pas un sacrilège que de relire les classiques du français en français moderne. On n'y comprendrait parfois peu si on les avait laissés dans la langue du XVIe siècle par exemple. L'important est de ne pas trafiquer les idées ou le sens des citations, ce que n'implique généralement pas la révision ou le rafraichissement orthographique de notre point de vue.





Menu :


Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct


- Nos brèves du 2016-11-18 au 2016-11-27/Vol. 18 No. 10 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


- Nos brèves du 2016-11-13 et 2016-11-16 /Vol. 18 No. 9 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)

- Nos brèves du 2016-11-05 au 2016-11-12/Vol. 18 No. 9 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)




Reportages, communiqués de presses et opinions


- Mon Forum Social Mondial 2016, à Montréal


Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct



Par Michel Handfield


Des mots ou des liens que nous plaçons sur Twitter, Facebook, et/ou Linked In et que nous reprenons ici vu la valeur que nous leur trouvons.


Pour la mise en page de messages d'abord mis en ligne sur les réseaux sociaux, des corrections sont parfois nécessaires après coup, car il faut quelquefois tourner les coins ronds pour les besoins des médias sociaux, comme les 140 caractères de « Twitter », mais aussi pour la rapidité du direct lors d'un évènement qui demande déjà toute notre attention! Mais, ces corrections sont minimales pour ne pas changer l'apparence du direct. Souvent, c'est l'orthographe et la ponctuation qui ont été corrigées bien avant la mise en page!


Menu


18/10


Nos brèves du 2016-11-18 au 2016-11-27 /Vol. 18 No. 10 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Michel Handfield (2016-11-27)


Fidel Castro (1926-2016)

Ouiiiii, il le faut…

Interdit de fumer près d'une porte ou d'une fenêtre, mais…

Un petit banc ou une cabane à lapins? Mais, les deux voyons ! (Avec Émile)

Il faut que nos gouvernants investissent à la bonne place

Popote, you bet !

Une dictature ou un système pourri?

La religion n'est pas un droit, mais une croyance

Compost !

ProblématiQue !

Ouvrier et solidaire, on en est loin !

Va falloir changer des habitudes !




Fidel Castro (1926-2016)


(Facebook, 2016-11-27, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)


Suite au décès de Castro, on a eu droit à une série d'éloges d'un côté et une volée de critiques de l'autre. Bref, de quoi nous rappeler que c'était un humain avec sa part d'ange et de démon.


En fait, si le régime castriste avait dû donner plus de liberté à ces citoyens, car on a aussi une personnalité et des désirs individuels à exprimer, à l'inverse, un pays comme les États-Unis devraient donner plus de protection aux leurs, car une société c'est davantage qu'un amalgame de citoyens individuels et atomisés. Ce doit être une collectivité.


Avec Cuba et les États-Unis, on a les deux extrêmes : une dictature communiste versus une dictature du marché ! Ça explique bien des choses. C'est un drôle de hasard que Castro soit disparu avec l'arrivée de Donald Trump, qui veut éliminer le peu d'étatisme qui reste aux États-Unis. On a ainsi les deux leadeurs « extremo » qui se succèdent, l'un ayant représenté la dictature communiste et l'autre représentant la dictature libertarienne.


Hyperliens


https://fr.wikipedia.org/wiki/Fidel_Castro


www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Cuba__le_livre_noir-9782707142788.html


Menu Brèves 11-27



Ouiiiii, il le faut…


(Facebook, 2016-11-26, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)


Parler des dossiers controversés dans les sommets internationaux. De laisser la langue de bois de côté dans une réunion internationale, pour dire vrai, me semble que ça n'arrive pas souvent. Pour ça que je l'ai souligné ici.



C’était mon mot au sujet de l’article de LA PRESSE CANADIENE, Trudeau bouscule les tabous à Madagascar, La Presse, SAMEDI 26 NOVEMBRE 2016 : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1002374/trudeau-tabous-madagascar-francophonie-avortement-lgbt-mutilations-genitales


Menu Brèves 11-27



Interdit de fumer près d'une porte ou d'une fenêtre, mais…


(Facebook, 2016-11-25, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)


Interdit de fumer près d'une porte ou d'une fenêtre, mais « il sera toujours possible de fumer une cigarette sur le trottoir et dans la voie publique, même si ces endroits se trouvent à moins de neuf mètres d'une porte ou d'une fenêtre. » Et, dans la file qui attend l'autobus aussi, j'imagine ! Bref, un règlement ridicule…


C’était mon mot au sujet de LOUIS-SAMUEL PERRON, Interdiction de fumer près d'une porte ou d'une fenêtre dès samedi, La Presse, 25 novembre 2016 : www.lapresse.ca/actualites/sante/201611/25/01-5045231-interdiction-de-fumer-pres-dune-porte-ou-dune-fenetre-des-samedi.php



Menu Brèves 11-27



Un petit banc ou une cabane à lapins? Mais, les deux voyons ! (Avec Émile)


(Facebook, 2016-11-25, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)









Menu Brèves 11-27



Il faut que nos gouvernants investissent à la bonne place


(Facebook, 2016-11-24, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)


Y'en a pas de faciles !


Mais, aussi, il faut que nos gouvernants investissent à la bonne place, comme de transformer certaines routes, lors de leurs rénovations, pour inclure des voies de tramway quitte à diminuer la place de la voiture, car c'est vers là qu'il faut aller et on ne le fera jamais si on pelte le problème par en avant… en se disant que les autres le feront plus tard. C’est aujourd’hui qu’il faut agir pour demain.


C’était mon mot suite à la lecture de JEAN-FRANÇOIS BOISVERT, COORDONNATEUR DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS POUR LA SIMPLICITÉ VOLONTAIRE, LES PETITS GESTES NE SUFFISENT PLUS, in LA PRESSE+, Édition du 23 novembre 2016, section DÉBATS, écran 7 : http://plus.lapresse.ca/screens/580f1b8a-7e05-4ad8-8519-82448ed48c45%7C_0.html


Menu Brèves 11-27



Popote, you bet !


(Facebook, 2016-11-23, In Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 10, Le Journal/Fil de presse)