2017-02-14



Le Journal/Fil de Presse/Direct



www.societascriticus.com



Nous avons placé notre correcteur à « graphie rectifiée » de façon à promouvoir la nouvelle orthographe: www.orthographe-recommandee.info/. Il est presque sûr que certaines citations et références sont modifiées en fonction de l’orthographe révisée sans que nous nous en rendions compte vu certains automatismes parfois, comme de corriger tous les mots identiques! Ce n'est pas un sacrilège que de relire les classiques du français en français moderne. On n'y comprendrait parfois peu si on les avait laissés dans la langue du XVIe siècle par exemple. L'important est de ne pas trafiquer les idées ou le sens des citations, ce que n'implique généralement pas la révision ou le rafraichissement orthographique de notre point de vue.





Menu :


Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct


- Notre brève du 2017-02-14 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée)

- Nos brèves du 2017-02-11 au 2017-02-12 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)

- Nos brèves du 2017-01-20 au 2017-01-30 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)



Reportages, communiqués de presses et opinions



Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct



Par Michel Handfield


Des mots ou des liens que nous plaçons sur Twitter, Facebook, et/ou Linked In et que nous reprenons ici vu la valeur que nous leur trouvons.


Pour la mise en page de messages d'abord mis en ligne sur les réseaux sociaux, des corrections sont parfois nécessaires après coup, car il faut quelquefois tourner les coins ronds pour les besoins des médias sociaux, comme les 140 caractères de « Twitter », mais aussi pour la rapidité du direct lors d'un évènement qui demande déjà toute notre attention! Mais, ces corrections sont minimales pour ne pas changer l'apparence du direct. Souvent, c'est l'orthographe et la ponctuation qui ont été corrigées bien avant la mise en page!


Menu



19/2


Notre brève du 2017-02-14 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 19 no 02, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


La tempête de février ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-02-14)




Trois photos de la tempête du 12 au 13 février 2017 à Montréal (26 cm de neige), en balayant mon toit, car la neige était légère. Sur l'une on voit le mât du stade olympique au loin, l'autre la neige sur les toits et dans les cours et la 3e un vol d’oiseaux, pas très clair, car pris à 17:42 heures, à la brunante.















Nos brèves du 2017-02-11 au 2017-02-12 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 19 no 02, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Michel Handfield (2017-02-12)


- Arrêtez de dire le président américain

- Si on mettait de côté certains intérêts particuliers…

- Le français prend le bord en France !

- Question complexe


Arrêtez de dire le président américain (Michel Handfield, Facebook, 2017-02-12)


Avec ce président, s’il vous plait, arrêtez de dire le président américain, mais, disons états-unien, car, comme Montréalais, je suis aussi d'Amérique. Il est temps de le remettre à sa place dans ses frontières et cesser de le prendre pour le président américain. J'espère, un jour, un vrai parlement de l'Amérique; inclusif de tout le continent avec des normes minimales pour le développement social et l’environnement.


C’était mon mot au sujet du texte de ROB LEVER, Agence France-Presse/Washington, Malaise autour du dîner des correspondants de la Maison-Blanche, Publié le 12 février 2017 : www.lapresse.ca/international/etats-unis/201702/12/01-5068738-malaise-autour-du-diner-des-correspondants-de-la-maison-blanche.php



Si on mettait de côté certains intérêts particuliers… (Michel Handfield, Facebook, 2017-02-11)


Puis, si on mettait de côté certains intérêts particuliers pour parler des vrais problèmes dans le monde, peut être que des gens pourraient commencer à vivre en paix dans leur pays d'origine. À quand, par exemple, une demande du Canada pour une ouverture multiculturelle de ses partenaires envers leurs minorités? Ou encore l'affirmation que la religion est une croyance au même titre que l'horoscope et qu'on serait mieux de s'en remettre parfois à la science au lieu de stigmatiser des individus et des populations au nom de croyances? On pourrait aussi enlever la référence à Dieu de notre constitution pour donner l'exemple. Et, surtout, affirmer, qu'aussi fort et nombreux que l'on croit, ça ne fait pas une vérité comme l'a écrit Nietzches  ! (1)


C’était mon mot au sujet de NICOLAS BÉRUBÉ, Passages désespérés de migrants en Montérégie, La Presse, 11 février 2017 : www.lapresse.ca/actualites/201702/11/01-5068582-passages-desesperes-de-migrants-en-monteregie.php


Note


1. « … la croyance forte ne prouve que sa force, non la vérité de ce que l'on croit. » ((Vu ds le métro de Montréal, 8 février 2010 www.metrocogito.com. Je l'ai retrouvé dans Nietzsche, F., 1995, Humain, trop humain, Paris : Le livre de poche, Classiques de la philosophie, 15e pensée du premier chapitre, Des choses premières et dernières, p. 45, mais elle est beaucoup plus longue que cette seule phrase.)



Le français prend le bord en France ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-02-11)


Non, mais, après avoir résisté aux Romains, ils sont tombés face aux Bretons. Astérix serait en beau Chrix !


Christian Rioux - Correspondant à Paris, JO DE 2024 : Tollé contre le slogan olympique de Paris en anglais, Le Devoir, 11 février 2017 :

www.ledevoir.com/sports/actualites-sportives/491454/made-for-sharing



Question complexe (Michel Handfield, Facebook, 2017-02-11)


Question complexe, étant de souche, diplômé universitaire et ayant moi aussi de telles difficultés avec l'emploi. Parce que j'ai étudié en socio ou parce que j'ai un nom anglais? Moi, qui ai échoué une entrevue parce que mon anglais n'était pas assez « fluent » à ce qu'on m'a dit, devrais-je commencer à me poser cette question à plus de 50 ans. C'était pour un poste de base (près du salaire minimum) dans une bibliothèque de la ville de Montréal. Moi, ça me bloque toujours qu'entre francophones on se met à parler en anglais, encore plus quand la ville doit montrer son caractère français. De ne pas être tout à fait « fluent », mais de répondre quand même dans l'autre langue m'apparait tout à fait correct. N'est-ce pas là aussi une discrimination envers les francophones ne maitrisant pas l'anglais, problème qu'ont aussi des Magrébins? En ce sens, cette discrimination est peut-être plus large que juste basée sur l'ethnie à Montréal.


C’était mon mot au sujet de Stéphane Baillargeon, DIVISION DU TRAVAIL : Portrait de l’immigrant en chômeur diplômé, Le Devoir, 11 février 2017 :

www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/491473/division-du-travail-portrait-de-l-immigrant-en-chomeur-diplome




Nos brèves du 2017-01-20 au 2017-01-30 /Vol. 19 No. 02 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 19 no 02, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Michel Handfield (2017-02-01)


- Je suis.…

- Les frontières

- Lendemain de verglas !

- Il est naïf Trump !

- La présidence vient de dire la vérité

- Concernant les médias numériques…

- 22 janvier 2017, parc Jarry, Montréal

- Mobilisation après coup !

- Le vrai monde selon Trump…



Je suis.… (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-30) – vu l’importance du sujet, j’ai aussi placé ce texte, dans son intégralité, en page éditoriale.



Toujours mal à l'aise d'écrire je suis... quand il y a de ces évènements malheureux comme Charlie, Paris, Québec, etc., car il y a toute cette instrumentalisation des ethnies, religions, couleurs qui me fait penser au « vous êtes avec nous ou contre nous » de George W Bush. Mais, là, je crois avoir trouvé la formule qui me convient : JE SUIS TERRIEN ! Car, au-delà des idéologies il faut penser arrêter ces chicanes de croyances et respecter ce vaisseau spatial qu'est la terre (pensons à l'environnement), sinon nous nous mettons tous en danger. Et, les dieux n'y sont pour rien. Ce sont nos comportements et nos croyances qui sont en cause, car ils sont guidés par nos seuls désirs et notre convoitise sans penser que nous sommes tous sur la même planète et que nos guerres sont tout aussi dangereuses pour nous que pour les autres si nous l’endommageons au nom de folies meurtrières, que ce soit la surexploitation capitaliste où des idéologies religieuses ou politiques. C'est dit.


Écrit suite à cette attaque à la mosquée de Sainte-Foy par un illuminé d’extrême droite le 29 janvier au soir.



Les frontières, ce sont des lignes sur des cartes ! Ça peut toujours changer. À suivre. (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-29)


Agence France-Presse/Los Angeles, Un mouvement pour la sécession de la Californie gagne du terrain, La Presse, 27 janvier 2017 : www.lapresse.ca/international/etats-unis/201701/27/01-5063905-un-mouvement-pour-la-secession-de-la-californie-gagne-du-terrain.php



Lendemain de verglas ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-25)



Ce matin les gens se plaignent : ce n’est pas drôle quand les météorologues se trompent dans une prévision comme le verglas, mais depuis des années ils le disent : avec les changements climatiques, ces situations seront de plus en plus fréquentes. La solution : réduire le CO2. Que font les citoyens, parfois les mêmes qui se plaignent? Ils achètent de plus en plus de gros véhicules émettant du CO2 ! Trouvez l'erreur?



Mon meilleur achat de l'automne 2016 chez Costco : des crampons pour mettre sous mes bottes. En ce 24 janvier 2017 sous le verglas : apprécié ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-24)










Il est naïf Trump ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-23)


Avez-vous confiance en l'autodiscipline des gens d'affaires? Moi, j'y ai aussi confiance qu'aux résolutions du jour de l'an, car on est tous humains. Sans lois, pas vraiment d'autodiscipline et de bonnes excuses de ne pas avoir tenue ses résolutions. Il est naïf Trump.


Agence France-Presse/Washington, Entreprises : Trump veut réduire 75% de la réglementation, La Presse, 23 janvier 2017 : http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201701/23/01-5062192-entreprises-trump-veut-reduire-75-de-la-reglementation.php



Dans le fond, la présidence vient de dire la vérité : nous vous mentirons ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-23)


Neal Urwitz, Don't panic about 'alternative facts' : Column, USA today,

Jan. 22, 2017 (Updated Jan. 23, 2017) : www.usatoday.com/story/opinion/2017/01/22/mainstream-media-still-has-clout-audience-fake-news-alternative-facts-column/96786822/




Concernant les médias numériques… (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-22)


Je ne suis pas le seul... Mais, ici, au Québec, la pénétration du journal numérique est - elle aussi importante ?


Thierry Noisette, La lecture numérique de la presse dépasse celle sur papier, Rue 89, 18 janvier 2017 : http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/sur-le-radar/20170118.RUE6172/la-lecture-numerique-de-la-presse-depasse-celle-sur-papier.html



22 janvier 2017, parc Jarry, Montréal : gazon apparent. (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-22)


Mais, aux USA, le nouveau président semble croire davantage les climatonégationnistes! (1)


1. J’ai repris ce terme de Monsieur Jacques Senécal qui le suggère dans une lettre ouverte au Devoir, forte à propos je trouve. Voir Les climatosceptiques? Vraiment?, in Le Devoir, 15 décembre 2016 / Jacques Senécal Nicolet, le 14 décembre 2016 (Lettres) : www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/487140/les-climatosceptiques-vraiment





Mobilisation après coup ! (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-22)


Mais, combien n'ont pas voté, se disant que ce n'est pas important?


C’était mon mot au sujet de Heidi M. Przybyla and Fredreka Schouten, At 2.6 million strong, Women's Marches crush expectations, USA TODAY, Jan. 21, 2017 (Updated Jan. 22, 2017) :

www.usatoday.com/story/news/politics/2017/01/21/womens-march-aims-start-movement-trump-inauguration/96864158/



Le vrai monde selon Trump… (Michel Handfield, Facebook, 2017-01-20)


Ayoye. Et la science? C'est vrai, un scientifique ou un écolo ce n'est pas du vrai monde. Il n'est pas dans le peuple. Des extras terrestres? Mais, le buveur de bière, col bleu, qui écoute le football, lui c'est le vrai monde. Tromperie.


C’était mon mot au sujet du texte de STÉPHANE PLANTE, L’administration Trump a déjà modifié considérablement le site web de la Maison-Blanche, Le Journal de Montréal, Vendredi, 20 janvier 2017 :

www.journaldemontreal.com/2017/01/20/ladministration-trump-retire-une-section-consacree-aux-changements-climatiques-sur-le-site-web-de-la-maison-blanche



Menu


Reportages, communiqués de presses et opinions



Menu



Toutes nos archives sont disponibles en ligne à Bibliothèque et Archives Canada

Revue Societas Criticus  à Bibliothèque et Archives nationales du Québec


Bibl. & Archives Canada

Réf. virtuelles Canada


Bibl.  et Archives nationale du Québec

Catalogue IRIS de BAnQ


Dictionnaire Societas Criticus à BAnQ

Les citations choisies de Societas Criticus à BAnQ




Rouge 4