2016-05-20



Le Journal/Fil de Presse/Direct



www.societascriticus.com



Nous avons placé notre correcteur à « graphie rectifiée » de façon à promouvoir la nouvelle orthographe: www.orthographe-recommandee.info/. Il est presque sûr que certaines citations et références sont modifiées en fonction de l’orthographe révisée sans que nous nous en rendions compte vu certains automatismes parfois, comme de corriger tous les mots identiques! Ce n'est pas un sacrilège que de relire les classiques du français en français moderne. On n'y comprendrait parfois peu si on les avait laissés dans la langue du XVIe siècle par exemple. L'important est de ne pas trafiquer les idées ou le sens des citations, ce que n'implique généralement pas la révision ou le rafraichissement orthographique de notre point de vue.



Reportages, communiqués de presses et opinions!


Menu :


Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct


- Nos brèves du 2016-05-05 au 2016-05-17/Vol. 18 no 4 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


- Nos brèves du 23-04-2016 au 02-05-2016/Vol. 18 no 4 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


- Nos brèves Facebook du 17 et 18 avril 2016/Vol. 18 no 3 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)



Le Journal/Fil de presse/analyses


- Forum Social Mondial, Montréal 2016 (2015-10-19)


Partage



Les meilleures lignes de Societas Criticus en direct


Par Michel Handfield


Des mots ou des liens que nous plaçons sur Twitter, Facebook, et/ou Linked In et que nous reprenons ici vu la valeur que nous leur trouvons.


Pour la mise en page de messages d'abord mis en ligne sur les réseaux sociaux, des corrections sont parfois nécessaires après coup, car il faut quelquefois tourner les coins ronds pour les besoins des médias sociaux, comme les 140 caractères de « Twitter », mais aussi pour la rapidité du direct lors d'un évènement qui demande déjà toute notre attention! Mais, ces corrections sont minimales pour ne pas changer l'apparence du direct. Souvent, c'est l'orthographe et la ponctuation qui ont été corrigées bien avant la mise en page!


Menu


18/4



Nos brèves du 2016-05-05 au 2016-05-17 (en version corrigée et, parfois, augmentée) (avec index des textes)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com



Michel Handfield (2016-05-20)


Et, la responsabilité?

Santé !

Gauche, droite…

Moi aussi ça fait longtemps que j'ai délaissé le PQ

Pour le plaisir …

Travaux = photo !

Une croyance, c'est une liberté ! Pas une vérité.


Et, la responsabilité? (Facebook, 2016-05-17, version corrigée le 20)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Je crois que leur mandat est de surveiller des travaux et de protéger l'intérêt de Montréal. Mais, il me semble en avoir entendu dire qu'il ne regardaient pas vraiment ce qui se passait à la Commission Charbonneau. Alors, méritent -ils vraiment une augmentation avant qu'on soit rentré dans nos couts. On nous parle souvent de l'utilisateur payeur. Si on parlait de la responsabilité de ceux qui sont en poste de décisions et qui ferment les yeux trop souvent? Les hausses de salaire liées au rendement des décisions pour les citoyens, ça vous dirait quoi?


Au sujet du texte de MARIE CHRISTINE TROTTIER, Les ingénieurs écrasent des casques devant l'hôtel de ville, in Le Journal de Montréal, Mardi, 17 mai 2016 : www.journaldemontreal.com/2016/05/17/les-ingenieurs-de-montreal-manifestent-mardi


Je sais que je suis dur, que je vais même dans l'exagération. Il faut lire entre les lignes, mais combien de cadres ont aussi des bonis alors qu'on coupe dans les conditions des employés pour justifier un rendement positif? Certains ont parfois même des bonis automatiques. Bref, avant de donner une augmentation, il faut revoir les façons de faire de façon éthique et peut-être lier les deux pour éviter les dérapages qu'on a su à la Commission Charbonneau.


Remarquez qu'aux nouvelles on a aussi dit que ça incluait les scientifiques de la ville, ce que je n'incluais pas ds mon commentaire. Mais, avouez que c'est peut être l'occasion de regarder l'éthique de certains groupes de professionnels de la ville qu'on a vu défiler à la Commission Charbonneau en échange de la signature de la convention. Sinon, l'éthique va retomber ds les craques du trottoir jusqu'à la prochaine commission Charbonneau qui sera surprise que les ingénieurs n'aient rien vu et que je ce n'était pas dans leur définition de tâche de le voir, donc pas dans leur « job ».


Info à tenir compte dans le conflit à la Ville de Montréal :


« Reste que les municipalités ont raison quand elles revendiquent une plus grande marge de manœuvre et Québec devra y répondre avec son projet de loi. Si la majorité des négociations se déroule bien, les dérapages sont généralement à l’avantage des syndicats. Les villes n’ont d’autre choix que de consentir généreusement pour acheter la paix sociale. D’ailleurs, les employés municipaux gagnent 38 % de plus que leurs homologues de la fonction publique et parapublique. » (PASCALE BRETON, BROUILLARD SUR LES VILLES, LA PRESSE+, Édition du 16 mai 2016, section DÉBATS, écran 2 : http://plus.lapresse.ca/screens/1a457afe-f70e-4985-9df7-44d2316c19a1%7C_0.html)



Santé ! (Facebook, 2016-05-09, version corrigée le 20)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com



Petit diner santé : légumes, huile de maïs, vinaigre balsamique et sel de mer au wok !










Gauche, droite… (Facebook, 2016-05-09, version corrigée le 20)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Et pourtant, si la droite a ses marottes idéologiques, la gauche a son aveuglement volontaire. Si on peut marcher et mâcher de la gomme en même temps on peut lire à gauche et à droite et faire la part des choses. Parfois, la position sensée est quelque part entre le 2e paragraphe de Martineau et le 5e d'un chroniqueur du Devoir. De toute façon, dans l'histoire, la frontière entre gauche et droite est mouvante. D'un pays et d'une culture à l'autre aussi. Et, que dire entre les générations ?  !


Mon mot au sujet du texte d'OPINIONS de RICHARD MARTINEAU, Lundi, 9 mai 2016, Quand des journalistes encouragent l’intimidation, in Le journal de Montréal : www.journaldemontreal.com/2016/05/09/quand-des-journalistes-encouragent-lintimidation




Moi aussi ça fait longtemps que j'ai délaissé le PQ (Facebook, 2016-05-08, version corrigée le 20)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com


Moi aussi le PQ, ça fait longtemps que j'ai délaissé ça, car le PQ étant pour la mondialisation, une fois les accords faits, si on veut rester dedans, on devra les accepter tel qu'ils auront été signés. Donc aucun changement possible de ce côté, sauf s'isoler. On pourrait toujours être deux si l'Angleterre sort de la Communauté européenne. Ensuite, si on n'est pas indépendant et qu'on ne peut régler ce qui est aussi simple que l'accès à un médecin et réduire l'attente dans les salles d'urgence, comment croire qu'on va pouvoir régler les problèmes plus importants une fois indépendants? C'est comme un enfant qui refuse d'attacher ses souliers, mais dit qu'il pourra s'habiller et faire ses repas le jour qu'il aura 18 ans. Avant, il n'a pas à le faire ! Comment croire qu'il pourra le faire à 18 ans si a 12 ans ses parents doivent encore l'habiller et attacher ses souliers? C'est ça le problème du PQ, les problèmes de gestion simple que les autres peuvent régler, comme la santé et l'éducation, on ne peut pas le faire parce qu'on n'est pas indépendant. « Why »? Mais, il faudrait leur donner un chèque en blanc.


C'était mon mot suite à la lecture du texte de Mario Asselin, Dimanche, 8 mai 2016, Le PQ s'est trompé, in BLOGUES LE BLOGUE DES « SPIN DOCTORS »/Le journal de Montréal : www.journaldemontreal.com/2016/05/08/le-pq-sest-trompe



Pour le plaisir … (Facebook, 2016-05-08, version corrigée le 20)


Societas Criticus, revue de critique sociale et politique, Vol. 18 no 4, Le Journal/Fil de presse : www.societascriticus.com